Message à coeur ouvert

A coeur ouvert

Et si on discutait un peu… J’ai souvent négligé le fait de vous parler de moi, de ma petite vie à coeur ouvert juste car vous vous trouviez sur un site de photographe et non pas un blog de bla bla. Aujourd’hui je veux prendre le temps de papoter un peu.

Nous sommes le 23 avril 2020, en plein confinement du Covid-19 et je me retrouve chaque jour face à mon écran d’ordinateur pour penser à de nouvelles choses pour réussir à mieux envisager le futur de mon entreprise. Au fur et à mesure des jours, je me suis demandé si je devais parler de cet aspect sur un article comme ça. Si c’était judicieux de dire à haute voix que ça va être sacrément galère dans le future. Et puis je me suis dis après avoir entendu plusieurs personnes en parler, vu plusieurs prestataires en tout genre oser avouer que la finalité de la chose c’était finalement l’honnêteté, que j’allais aussi oser le dire pour moi aussi 🙂

Je ne vous le cache pas, ce n’est pas évident. Une grande partie de mes mariages a été déplacée à 2021, certains en fin d’année et peu importe le choix des mariés, je respecte celui de chacun. En me mettant à votre place, je ne sais pas vers quoi je me serais diriger. J’ai la tellement grande CHANCE d’avoir des mariés humains avant tout, des clients en or. J’ai toujours avoué à qui voulait l’entendre que je ne faisais pas ce métier pour le coté commercial et que j’étais une bien piètre commerciale d’ailleurs. Ce que je recherche avant tout ce sont les connections, les moments uniques à partager et nos petites relations que l’on créer au fur et à mesure du temps.

Je suis comme beaucoup confinée à la maison et comme beaucoup également, ce confinement aura été un peu les montagnes russes des émotions. Entre peur, doute, stress et j’en passe, c’est pas le meilleur moment quoi – mais voilà, on a le droit de le dire, et on a le droit de se sentir mal mais on a aussi le devoir pour nous même avant tout de rebondir ! J’ai la chance d’être en bonne santé, de vivre dans un bel endroit avec quelqu’un que j’aime et qui n’est pas malade non plus. Nous sommes bien, avec nos deux animaux chéris qui nous occupent et qu’on aime du fond du coeur, nos bébés quoi ! J’ai en tête toutes les personnes qui n’ont pas le luxe de pouvoir sortir de leur chez eux ou qui n’ont juste, pas de chez eux. Je mesure ma chance et je ne l’ai jamais remise en cause !

J’envisage ce moment comme un temps de pause, une remise en question sur un peu tout et j’essaye de m’entourer de pensées encourageantes et positives.

Une amie m’a récemment dit quelque chose de plutôt impactant à propos de ce que l’on poste sur le net : “fais-tu parti de la solution ou du problème ? ” et en pleine réflexion la dessus après avoir partagé des pensées négatives et angoissantes sur mon Facebook personnel, j’ai décidé de faire parti de la solution… Quelle solution ? Ca c’est encore la grande question, mais en tout cas je ne souhaite pas partager le problème, l’angoisse et le stress. Le virus est là, il s’est installé dans notre vie et notre quotidien, il a tout chamboulé et ce n’est facile pour personne. J’ai passé des jours (et je pense que ce n’est pas terminé) à me rendre malade d’avoir mon emploi du temps professionnel complètement chamboulé, d’avoir l’impression d’avoir réussi le temps d’un instant, pour voir tout s’écrouler la seconde d’après. Mais voilà, ce n’est pas qu’à moi que ça arrive et si je passe mes journées à me morfondre, le virus ne s’en ira pas pour mes beaux yeux.

Et maintenant ?

Le maintenant semble si fragile, les plans que l’on peut faire pour les prochains mois complètement fébriles et pourtant il faut continuer. De mon côté, je n’ai pas encore trouvé la solution miracle mais je pense que déjà écrire cet article est pour moi un énorme défi. Je sais qu’une bonne communication pour quelqu’un comme moi passe par du partage de soi, de l’humain et donc du récit de vérité et de VRAI. J’ai manqué à ça toutes ces années. Je n’ai jamais parlé de moi, je n’ai pendant longtemps même pas accepté d’avoir une photo décente de moi dans mon à propos. Et bien c’est un défi que je veux relever, rajouter plus de valeurs positives dans tout ce que je fais. Rajouter mon moi, et parfois ça passe par des articles plus personnels et plus centrés… sur moi. La Fanny d’il y a quelques années qui a étudié la communication connait parfaitement tous ces rouages, mais je ne sais simplement pas me l’appliquer pour des raisons qui me sont personnelles mais que j’essaye de dépasser.

J’ai aussi à coeur de reprendre mon activité dans les prochaines semaines. De vous revoir, dans d’autres conditions sans doute mais de fêter les grands moments de vos vie au travers de mes images. Une image a tellement de valeur surtout en ces temps de confinement ou l’on s’accroche à du virtuel et parfois du souvenir des moments les plus heureux. A l’heure ou on peut dire que ça craint vraiment d’être indépendant, je n’ai pas envie de baisser les bras et j’ai encore plus envie de me rattacher à ce qui m’a toujours fait vibrer. Les mots en font parti aussi. A des moments j’ai voulu écrire des livres… 0 inspiration certes, mais j’ai eu ce petit truc en moi qui me disait écrit ça te fait du bien.

Cet article n’est pas parfait, il est juste là pour le simple fait d’être là et de m’être autorisée à parler et me livrer. J’ai cette plateforme magnifique qu’est mon site internet, je suis libre d’en faire ce que je veux et je ne veux plus m’arrêter.

Merci à toi petit lecteur qui aura eu le courage de tout lire et de partager un peu de ton temps avec moi. Je te dis à très vite, avec de belles images de futures maman, de jolis bébés, de familles aimantes et de mariés qui s’aiment à 10000%

Dans les prochains jours j’ai envie de poster plein de jolies choses, des séances que je n’ai jamais pris le temps de mettre en ligne, des voyages, des séances portraits et famille, bref de quoi se mettre plein de soleil dans les yeux !

Des ressources

Enfin, pour les mariés qui cherchent à se rassurer et en lire un peu plus sur toutes les solutions possibles au delà de la photo pour les reports de mariage, je vous invite à cliquer sur les différents liens du blog de Madame C, géré par Clémentine une nana en or qui propose chaque jour des live sur son Instagram et qui est rempli de générosité et de partage :

Je pense à vous tous, merci pour votre temps et votre joie de vivre en toute circonstance !

Coeur sur vous <3